Communiqué

 

Dear Country women and men,
 
On behalf of my Staff and I, Hassana Alidou, Ambassador of the Republic of Niger to the United States, I would like to wish you a Happy Independence Day. May you enjoy the freedom that our forefathers have fought for and that is now enshrined in our constitution, a freedom of the mind, thought, and spirit. 
May this also be a day of remembrance of the past and projection in the future as we are trying to build together a better future for us all. 
My fellow country women and men, let’s carry Niger’s flag high and coat his name with pride.
 
Happy Independence Day!
 
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
 

MESSAGE A LA NATION DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, CHEF DE L’ETAT, SEM ISSOUFOU MAHAMADOU A L’OCCASION DU 56ème ANNIVERSAIRE DE L’INDEPENDENCE DU NIGER

 

 Nigériennes, Nigériens,

Mes chers Concitoyens,

Demain, 3 août 2016, notre Pays commémore le 56ème anniversaire de son indépendance. En cette mémorable occasion, mes premières pensées vont vers tous ces soldats tombés sur le champ d’honneur, en défendant la souveraineté de notre nation, la sécurité de son peuple et de ses biens. Je pense notamment à ceux tombés récemment à Bosso, dans le cadre de la lutte sans merci que nous avons engagée contre Boko Haram. À leurs frères d’armes et à leurs familles éplorées j’adresse, au nom de la nation, mes sincères condoléances.

Mes Chers Concitoyens,

Cela fait aujourd’hui déjà 5 ans qu’en cette même occasion, je prononçais le 3 Août 2011, mon tout 1er message à la nation du quinquennat. Vous vous souviendrez que lors de mon allocution, je m’étais alors engagé, à tout mettre en oeuvre pour réaliser mon ambition de faire profiter à toutes les composantes de notre pays des résultats de la mise en oeuvre du programme de Renaissance. Je vous avais réaffirmé mon engagement à créer des emplois, à augmenter les salaires, à construire routes, salles de classe, logements sociaux, à mettre fin aux famines récurrentes dont notre pays a tant souffert par le passé, à faire de l’accès à l’eau et à l'assainissement une priorité, à assurer la sécurité de notre pays et à en faire un État stable et démocratique. Je peux aujourd’hui affirmer, sans risque de me tromper, que ces engagements ont été tenus.

Si le 20 Mars dernier,le Peuple Nigérien a décidé de me renouveler sa confiance, pour un nouveau mandat de 5 ans,c’est d’abord parce que le Programme de la Renaissance a su tenir toutes ses promesses, mais aussi parce que les Nigériens dans leur grande majorité ont approuvé le nouveau programme, celui de Renaissance 2 que je leur proposais.

Mes Chers Concitoyens,

Notre pays a connu, ces cinq dernières années, un triple choc: le choc sécuritaire, le choc climatique et le choc de la baisse des prix des matières premières. Malgré ces chocs nous avons, ensemble, réussi le pari d’amorcer une marche inexorable vers le développement. Notre pays a joui pendant 5 ans, d'un taux de croissance économique annuel moyen de 6%. Nous avons réussi à réduire le taux de pauvreté, en le faisant passer de 63% en 2010 à 45% en 2015, ce qui nous a permis de renforcer la classe moyenne. Les dépenses du programme de la renaissance ont été réalisées à hauteur de 94%. Le programme de Renaissance II prévoit un taux de croissance économique moyen annuel de 7% et une réduction de la pauvreté de 45% en 2105, à 31% en 2020.  Il se fixe pour objectif majeur la mobilisation de plus 8000 milliards de FCFA pour répondre aux aspirations des Nigériens.

Mes Chers Concitoyens,

Cinq ans durant, nous avons consolidé l’État et ses institutions démocratiques. Les progrès considérables réalisés dans les domaines de la bonne gouvernance, du respect des droits humains, des libertés publiques, en sont la meilleure illustration. Ces progrès ont été régulièrement consacrés par des organismes internationaux à travers une ascension sans précédent de notre pays dans plusieurs classements mondiaux.

En 5 ans, notre pays est par exemple passé de la 134ème  à la 99ème  place dans le classement mondial de l’indice de perception de la corruption de Transparency International. Dans le domaine de la liberté de la presse, le Niger a gagné 87 rangs pour se hisser à la 52ème place mondiale dans le classement de Reporters sans frontières (RSF). Notre pays est aujourd’hui le 7ème pays le plus libre d’Afrique.

Par ailleurs, le 29 Juillet dernier, le Niger fut l'un des rares pays Africains sélectionnés sur la base de rigoureux critères de bonne gouvernance, pour bénéficier d’un programme d’aide du Gouvernement Américain dénommé “Programme Compact”, de l’institution Millenium Challenge Corporation, d’un montant de 437 millions de dollars US sur 5 ans. Cette décision vient encore confirmer l’appréciation, de la part de nos partenaires, de la qualité de notre gouvernance.

Un autre indicateur qui permet de mesurer la consolidation des institutions est le renforcement de la capacité de l’ État à lever l’impôt, ce qui lui a permis de faire passer la pression fiscale de 13% en 2011 à 17% en 2015. Cela a permis de réduire la dépendance de notre pays au financement extérieur à 38% au lieu de 50%.  Enfin, les actions de notre diplomatie ont permis de mieux faire connaitre notre pays, souvent objet de confusion avec notre grand voisin du sud. Je suis fier aujourd’hui de pouvoir dire que le Niger est parvenu à se faire une place de choix dans le grand concert des nations.

Le programme de Renaissance 2 que vous avez massivement approuvé poursuivra ces mêmes efforts de consolidation des institutions de l’Etat que pendant le quinquennat précédent.

Mes Chers Concitoyens,

Il y a cinq ans, je m’étais engagé à faire de la sécurité de notre pays, une priorité. Aujourd’hui je peux affirmer avec fierté, que le Niger est un îlot de paix, dans une zone particulièrement instable. Grâce au renforcement sans précédent des capacités matérielles, humaines et financières de nos valeureuses Forces de Défense et de Sécurité, notre armée est aujourd’hui l’une des plus professionnelles et l’une des plus efficaces du continent Africain. Du reste, elle a récemment été classée 3ème meilleure armée d’ Afrique de l’Ouest après celles du Nigéria et du Ghana.

Des milliers d’hommes ont été mobilisés à travers des opérations lourdes, dans l’objectif de sécuriser nos frontières avec la Libye, le Nigéria, et le Mali. Des patrouilles régionales et départementales sillonnent quotidiennement les villages afin d’assurer la sécurité des populations. Je suis conscient du fait que la menace que constitue Boko Haram inquiète bon nombre d’entre vous. Je voudrais m’adresser tout particulièrement à nos compatriotes de la région de Diffa, région particulièrement affectée par les activités terroristes de cette secte. Je tiens à vous rassurer que Boko Haram, plaise à Dieu, sera bel et bien vaincu. Pour preuve, dans le cadre de l’offensive lancée par la Force Multinationale Mixte (FMM), regroupant le Niger, le Tchad, le Nigéria et le Cameroun, les contingents Nigériens de l’opération “Gama Aiki” ont réussi, le 28 Juillet dernier, à reconquérir la ville Nigériane de Damasak. Je voudrais profiter de la présente occasion pour les féliciter et pour saluer leur courage.

Je voudrais aussi saluer le plan d’action conjoint Niger-États-Unis d’Amérique pour l’élaboration d’un cadre stratégique à travers l’Initiative sur la Gouvernance en matière de Sécurité (SGI), qui nous permettra d’acquérir les capacités d’une analyse rigoureuse des menaces actuelles et émergentes. Initiative tout récemment renforcée par le lancement du Centre National d’études Stratégiques et de Sécurité (CNESS), un outil de veille et d’anticipation stratégique.

Je voudrais saluer également l’excellente coopération sécuritaire qui existe entre le Niger et la France, dont l’ opération Barkhane nous a notamment permis de verrouiller les confins nord de notre pays.

Je continuerai à tout mettre en oeuvre pour renforcer notre armée, afin de lui permettre de pleinement assumer le rôle qu’elle joue aujourd’hui: celui de servir de rempart face au terrorisme dans le Sahel.

En dehors de la menace terroriste à laquelle notre pays fait face, notons que le crime organisé, ainsi que les trafics en tout genre constituent également une grave menace à la sécurité des personnes et de leurs biens.

Je pense notamment au trafic de migrants, qui depuis 2011, a causé la mort de plusieurs centaines de personnes innocentes dont des femmes et des enfants. Je pense notamment à Amadou, âgé d'à peine 5 ans, mort dans le désert du Ténéré, ou encore à Ismael, 9 ans,  mort dans les bras de sa mère après avoir tous deux été abandonnés dans ce même désert par leurs passeurs. Je voudrais réitérer toute ma détermination à combattre ce trafic honteux avec la plus grande fermeté. Les individus à la tête de ces réseaux, les passeurs ainsi que tous leurs complices, répondront tôt ou tard de leurs actes ignobles devant la justice.

                                               Mes Chers Concitoyens,

En cinq ans, le pays tout entier a bénéficié d’ investissements massifs en matière d’infrastructures. La réalisation de plusieurs infrastructures urbaines a radicalement changé le visage des villes comme Niamey, Dosso, et Maradi. Le chemin de fer, projet vieux de 78 ans est enfin une réalité. Des milliers de kilomètres de routes bitumées ou en terre ont été réalisés, et des milliers d’autres ont été lancées ou sont en projet pour les 5 prochaines années.

En matière d’énergie, des centaines de villages ont été électrifiés. Bientôt les Nigériens bénéficieront d’ un meilleur accès à l’énergie grâce notamment à l’inauguration prochaine de la centrale thermique de Gorou Banda et à la finalisation en 2020 du barrage de Kandadji. Par ailleurs, d’autres projets tels que la centrale thermique au charbon de Salkadamna, le barrage hydro-électrique de Gambou, et celui de Namari Goungou viendront renforcer les capacités énergétiques du pays.

Au cours des cinq prochaines années, le gouvernement veillera à ce que l’accent soit mis sur les énergies renouvelables, dont les coûts d’exploitation sont maintenant de plus en plus compétitifs.

Dans le domaine des nouvelles technologies de l’information, nouveau pilier du développement économique et social, un réseau de plusieurs milliers de kilomètres de fibre optique sera finalisé d’ ici fin 2016, permettant ainsi aux Nigériens d’avoir enfin accès à l’ internet haut débit. Néanmoins, force est de constater qu’ en raison des tarifs prohibitifs appliqués dans le domaine, l’internet haut débit est encore hors de la portée de bon nombre de Nigériens. Par conséquent, le gouvernement étudiera les voies et moyens qui permettront la démocratisation de l’accès à cet important moyen de communication.

Mes Chers Concitoyens,

Si le Niger a réussi à éviter la famine durant ces 5 dernières années, c’est grâce aux résultats obtenus par l’initiative “3N”, “les Nigériens Nourrissent les Nigériens”. Ce programme a permis à notre pays d’augmenter la production des cultures pluviales et irriguées, d’améliorer le rendement du cheptel et de mieux protéger l'environnement. L’ initiative 3N a aussi permis à notre pays d’atteindre l’OMD1 visant la réduction de moitié des personnes qui souffrent de la faim. La Renaissance acte II continuera à s’appuyer sur les 3N pour assurer à notre population son droit à l’alimentation. L’initiative 3N pourra par ailleurs bénéficier de l’ appui du programme Compact Niger du Millenium Challenge Corporation (MCC) que j’ai mentionné un peu plus tôt. En effet, le programme prévoit d’appuyer la politique agricole du pays à travers un financement de plus de 260 Milliards de CFA qui permettra le développement d’infrastructures d’irrigation à grande échelle, le désenclavement des zones de production, l’augmentation durable de la productivité, ainsi que le renforcement des activités dans le domaine de l’élevage. De plus, le programme Kandadji, dont la production d’énergie à faible coût permettra une irrigation compétitive, apportera lui aussi une contribution sans précédent à l’initiative 3N, à travers l’aménagement de plusieurs dizaines de milliers d’ hectares de terres irriguées. Vu l’envergure que prendra l’initiative 3N dans les prochaines années, je suis certain que nous parviendrons à atteindre notre objectif “faim zéro” d’ici 2020.

Pour y parvenir, nous devons aussi prendre en charge les questions environnementales, dans une perspective de développement durable. C’est pourquoi, dans le cadre des engagements souscrits à la COP21 à Paris, nous nous sommes fixés l’objectif de récupérer plusieurs centaines de milliers d'hectaresde terres dégradées par an à partir de 2016. L'initiative 3N sera donc un des instruments qui nous permettront de réaliser notre ambition de réduire la pauvreté de 45% en 2015 à 31% en 2020.

Mes Chers Concitoyens,

Dans le secteur de la santé, plusieurs centres ont été construits, équipés, et des médecins, infirmiers recrutés. J’ai aujourd’hui même inauguré l’hôpital de référence de Niamey, l’un des plus grands d’Afrique de l’Ouest, qui, avec une capacité de 500 lits et des équipements à la pointe de la technologie, permettra aux Nigériens de se soigner dans de meilleures conditions.
C’est lieu de remercier la République Populaire de Chine, qui a financé cet important investissement.

Le programme de la Renaissance Acte II, s’attèlera à poursuivre les efforts engagés dans le secteur de la santé, avec pour objectif d’assurer le droit à la santé aux Nigériens.

Le secteur de l’éducation, quant à lui, a été naturellement au centre de nos préoccupations. En 5 ans, nous avons réalisé dans l’enseignement primaire, secondaire et professionnel, 5 fois plus de classes que pendant toute la décennie 2000-2010. À cela, il faut ajouter la création de quatre nouvelles universités. Nous avons par ailleurs recruté de nombreux enseignants pour assurer une éducation de qualité aux Nigériens. Le gouvernement s’efforcera, au cours des 5 prochaines années, d’améliorer la qualité de notre système éducatif, tout en visant la scolarisation gratuite de tous les enfants de moins de 16 ans.

Des infrastructures universitaires seront réalisées et la formation professionnelle et technique continuera à bénéficier de toute l’attention requise afin de porter le taux de nos enfants orientés vers ce secteur de 25% actuellement à hauteur de 40% en 2020.

S’agissant du secteur de l’eau et de l’assainissement, des centaines de milliers de Nigériens ont aujourd’hui accès à l’eau potable à travers les milliers d’équivalents points d’eau installés grâce à la réalisation de forages d’eau multi-villages. Le programme de la Renaissance acte II, se fixe pour ambition de permettre à tous les Nigériens d’avoir accès à l’eau potable, à l’hygiène et à l’assainissement d’ici 2021.

Dans le secteur de l’habitat, de nombreux logements sociaux ont été réalisés en cinq ans dans le but de satisfaire la très forte demande observée. Il faut malgré tout reconnaitre qu’il existe encore un fort déficit de l’offre de logements par rapport à la demande, et que la spéculation sur les loyers constitue un drame pour certaines couches sociales. Le gouvernement créera les conditions en vue de faciliter l’accès à l'habitat, notamment avec la mise en place d’un système de location-vente appuyé par la Banque de l’Habitat. Il veillera à ce que les logements sociaux bénéficient en priorité aux plus démunis.

Notons enfin, qu’en cinq ans, en plus des centaines de milliers d’emplois directs et indirects créés, le pouvoir d’achat des travailleurs s’est vu renforcé, à travers notamment une forte augmentation des salaires des fonctionnaires. Là encore, le gouvernement s'engage à créer encore plus d’emplois d’ici 2021, notamment pour les jeunes, qui sont chaque année de plus en plus nombreux à entrer sur le marché du travail.

Mes Chers Concitoyens,

Malgré le contexte difficile, malgré toutes les contraintes devant lesquelles beaucoup auraient déjà baissé les bras, nous avons ensemble, réalisé ce que bon nombre pensaient impossible: faire du Niger un pays stable, prospère, en sécurité, et de surcroit respecté et admiré par tous. Certains parlent de miracle. Je ne suis pas de leur avis. Le résultat obtenu a une explication rationnelle: la ténacité et la patience du peuple Nigérien.

En effet, votre vigilance ainsi que votre patriotisme ont, à de nombreuses reprises permis de déjouer des actes terroristes. Votre soutien indéfectible à nos FDS, leur a donné la force d’aller au combat avec confiance et détermination. Votre ténacité, vous a permis, malgré l’aridité du climat, de travailler la terre sans vous décourager. Je voudrais donc saisir cette occasion pour vous rendre hommage. En effet, la grande résilience et le courage dont vous avez constamment fait preuve face à toutes ces difficultés, montre que vous avez en vous, les valeurs et les ressources qui caractérisent les grands peuples. Ces valeurs, qui en réalité trouvent leurs origines dans notre identité culturelle même, méritent d’être mises en avant. D’ où l’importance de la renaissance culturelle qui vise à revaloriser notre riche patrimoine culturel, à promouvoir les valeurs sociales, à combattre toutes les contre-valeurs, notamment celles qui se nourrissent dela corruption, du sectarisme religieux, de l’ethnocentrisme, du régionalisme. N’oublions jamais que nos maux ont leur racine dans nos comportements.

Nous avons le devoir de rompre avec tout ce qui constitue un obstacle avec le progrès économique et social. En particulier, nous devons aborder avec lucidité et responsabilité la question démographique.

Dans cette bataille, la jeunesse sera notre fer de lance. Avenir de notre pays, elle constitue la première cible de la renaissance culturelle. Ainsi, la diffusion du savoir, qui fait office de principal rempart face à l’obscurantisme, devra forcément passer par nos jeunes et leur éducation.

C’est pourquoi, j’encourage, comme je l’ai toujours fait, nos jeunes à aller chercher le savoir où qu’il se trouve. Je mettrai à la disposition des plus méritants, des bourses d’excellence qui leur permettront de poursuivre leurs études dans les meilleures universités du monde. Le gouvernement portera aussi une attention toute particulière à l’amélioration du contenu de nos programmes éducatifs. Si, en plus de la promotion des formidables valeurs culturelles que nous avons déjà, nous pouvions arriver à changer de logiciel, à changer notre vision du monde, notre vision des rapports humains, et des rapports des hommes avec leur environnement, je suis certain que la renaissance culturelle pourra conduire à l’émergence d’un Niger nouveau.

Ce Niger nouveau que je souhaite, je le veux avec tous les Nigériens.           

C'est pourquoi depuis 1999 et surtout durant mon 1er quinquennat, j’ai à plusieurs reprises, appelé à la formation d’un gouvernement d’ union nationale. J’ai encore la ferme conviction que seul le rassemblement de tous les Nigériens peut permettre de faire face aux défis notamment sécuritaires auxquels notre pays est confronté.

Je renouvelle donc ma main tendue à tous, dans l’espoir que nous pourrons ensemble, bâtir un Niger stable et prospère, ce Niger que des générations successives ont eu pour ambition de construire. Je pense en particulier, en ce moment solennel, à la génération des pères de l'indépendance, parmi lesquels le Président Diori Hamani dont nous avons fêté, le 16 Juin dernier, le centenaire de la naissance. Pour que les jeunes générations n'oublient pas leur combat et leurs sacrifices, je veillerai à ce que la date du 3 Août soit célébrée, à l’avenir avec plus d'éclats. Aussi, les fêtes du 3 Août seront-elles désormais tournantes, à l'image de celles du 18 Décembre.

Mes Chers Concitoyens,

Le 3 Août 2020, lorsque, plaise à Dieu, je me tiendrai devant vous pour prononcer mon dernier discours de commémoration de notre indépendance et vous faire le bilan du présent quinquennat, j’espère pouvoir vous dire que l’État dans lequel je laisse le Niger, est bien celui que j’ai décrit dans mon discours d’investiture, je cite:

 "Un Niger radicalement transformé, un Niger où les institutions démocratiques seront plus  fortes, un Niger où la lutte contre  la corruption aura progressé,  un  Niger où les inégalités auront reculé et la classe moyenne se sera  renforcée, un Niger uni,  en paix et en sécurité, un Niger où « la faim zéro » est une réalité, un Niger bien équipé en infrastructures  de toutes sortes, un Niger qui aura progressé sur la voie de sa transition démographique, un Niger où l’école  sera gratuite et obligatoire jusqu’à l’âge de 16 ans, un Niger où 40% de nos enfants fréquenteront les centres de formation professionnelle et technique  et en sortiront  avec un métier, un Niger où les universités formeront les cadres parmi les plus compétents de la sous-région, un Niger où l’accès aux soins de santé, à l’eau potable et à l’assainissement sera garanti,un Niger où les emplois, notamment pour les jeunes, seront abondants, enfin un Niger résolument engagé dans la réalisation de l’unité de notre continent "

Que Dieu bénisse le Niger,

Que Dieu nous gratifie d'un hivernage fécond,

Je vous remercie

Source: Site de la présidence

Message Bienvenue

H.E. Professor Hassana ALIDOU

H.E. Professor Hassana ALIDOU

Chers compatriotes et amis du Niger: Bienvenus sur le site officiel de l’Ambassade du Niger aux Etats-Unis d’Amérique. Ce site est développé pour vous. Il est notre espace commun d’information et communication sur notre cher pays le Niger et les relations d’amitié et solidarité qu’il entretient avec... Read more

Hits:12707

H.E. Professeur Hassana ALIDOU ambassadeur du Niger aux États-Unis présentant ses Lettres de Créances

Read more

News

  • 1
  • 2
Prev Next

International Women’s Day 2016

 International Women’s Day 2016

                                                                                            International Women’s Day 2016 Address     To all my Fellow Sisters from Niger, Africa, and the World,  International Women’s Day is being celebrated today across the globe to highlight the achievements of... Read more

Niger: Boko Haram, Security, and the Quest for Development

Niger: Boko Haram, Security, and the Quest for Development

  While many countries in Africa have experienced impressive economic growth and investment, landlocked Niger, home to 17 million people, continues to suffer from major economic, security, and environmental challenges. President Mahamadou Issoufou’s administration has been grappling with droughts, public health concerns, security challenges posed by Boko Haram, and an influx of refugees and weapons entering Niger from neighboring Libya. And while the country has natural resources - notably uranium and oil – investment in extraction and export has been low.... Read more

Celebration of Black History Month

Celebration of Black History Month

Africa Global Chamber of Commerce (AGCC) & Global Institute of Sustainable Development (GISD) – Africa Center In Celebration of Black History Month Present “Africa Speaker Series Conference Featuring the Republic of Niger - Trade and Investment opportunities for American Companies: Keynote Speaker: Her Excellency Professor Hassana Alidou, Ambassador of the Republic of Niger to USA Read more

Top priorities for Africa in 2016

Top priorities for Africa in 2016

  2016 will be a crucial year for African countries as they seek to respond to shifting dynamics in the global economy. Mitigating the adverse effects of China's economic slowdown, tumbling commodity prices, and the U.S. interest rate rise in 2015 on the region will demand serious policy reform and investment in African economies—so will maintaining the continent's trade competitiveness, given the rise of mega-regional trade agreements such as the Trans-Pacific Partnership Agreement. Domestic issues including stagnating industrialization and job creation,... Read more

Partnership for Niger

Partnership for Niger

  Partnership for Niger: Ambassador Alidou meets President of the Constituency for Africa Melvin Foote and Professor Hopson from George Mason University Northern Virginia   The Constituency for Africa’s President Melvin Foote and Dr. Rodney K. Hopson, a Professor at George Mason University in Northern Virginia, met with the Ambassador of Niger, H.E. Professor Hassan Alidou in the Niger Embassy in Washington today.  A range of issues were discussed during the two-hours meeting including the development agenda of Niger and the upcoming Presidential... Read more

Global Poverty Roundtable Part II of II

Global Poverty Roundtable Part II of II

Episode 1841: Global Poverty Roundtable Part II of II This week Dennis Wholey concludes a roundtable discussion with 4 guests that are strongly devoted to confronting poverty throughout the world. The group discusses the definitions of poverty, how it takes shape in various parts of the world and most importantly as one guest stated that, “poverty is far more than a lack of stuff” but in fact is often a lack of choices. Guests... Read more

The President

Hours of operation

Embassy of Niger to USA

Our hours of operation are / Nos heures d'ouverture sont les suivantes :

Summer / Ete :
Monday through Friday :
from 9:00 am to 5:00pm
Du lundi au vendredi:
de 9:00 à 17:00

Winter / Hiver:
Monday through Friday :
from 9:00am to 4:00pm
Du lundi au vendredi :
de 9:00 à 16:00

Visa's Office opens :
Monday through Friday :
from 9:30am to 13:00pm
Le Service des visas est ouvert du:
lundi au vendredi : 
de 9:30 à 13:00pm

Contact

Address : 2204 R Street, NW Washington DC 20008 USA 
Email : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.  Telephone: +(202) 483-4224  Fax: +(202) 483-3169